[Trou noir] La Jeunesse de Bagnes avait déjà démontré son existence en 2016 !

BAGNES. Quelle ne fût pas la surprise de Meinrad Baillifard, président de la jeunesse bagnarde depuis 3 ans, en découvrant les nouvelles de ce mercredi 10 avril. Alors que les médias n’hésitaient pas à utiliser toutes sortes de superlatifs en révélant les premières photos d’un trou noir dans la galaxie M87, Meinrad, lui, n’en revenait pas. Non pas par la prouesse technique de l’équipe de scientifiques, mais plutôt parce qu’il est persuadé d’avoir déjà pu observer ce genre de phénomène dans sa vallée d’Entremont natale.

Notamment en 2016, lors des 15 ans de la jeunesse comme il nous l’explique : “Après la journée passée à effectuer divers jeux à boire, nous avions décidé de terminer notre jubilaire avec une soirée guggen grâce à nos amis saxonins de la Schtrabatze. ” Interloqué par ce récit qui semble légèrement hors sujet, nous nous permettons de l’interrompre. Mais le jeune bagnard nous coupe à son tour : “Non, mais c’est justement pendant la prestation de la gugg’ que l’invraisemblable se produit. Alors que la Schtrabatze reprenait la musique de Ford Boyard, plusieurs de nos membres s’écroulèrent par terre. Et là, paf, trou noir. Plus personne ne se rappelle de rien. Quand j’ai émergé, il faisait déjà jour, ca devait être 13h. Autour de moi, des gens en semi-coma. La guggen n’était plus là et il restait que des verres qu’on boit, des bouteilles de verre… Que des problèmes”.

Meinrad nous épargne tous les détails, mais selon lui, ce jour-là la jeunesse de Bagnes entière avait pu découvrir et vivre tous ensemble l’existence du trou noir. Malheureusement personne n’a pu démontrer officiellement quoi que ce soit et vu l’absence de preuve, aucun média n’a daigné couvrir l’événement.  Les membres de la jeunesse savent aujourd’hui qu’ils ont été des privilégiés de la science, et si aucun Guinness Book ne mentionne leur nom, un fromage à raclette avec la date du trou noir entremontant orne fièrement le local de la jeune garde bagnarde.

 

Bradley Arlettaz