[Alcool au volant] Tolérance zéro pour les conducteurs de Subaru !

Parmi les nouvelles mesures décidées par le gouvernement cantonal, certaines risquent de faire grincer des dents, à l’image de la nouvelle restriction concernant l’alcool au volant. Outre le durcissement généralisé de la loi en cas du dépassement du 0.5 ‰, certaines classes de la population seront plus lourdement touchées. On le savait, les jeunes conducteurs (les trois premières années de permis) sont les personnes les plus discriminées par la loi car le nombre d’accidents concernant cette frange de la population a sans cesse augmenté.

Désormais, les conducteurs de Subaru seront également classés comme conducteurs à risque et la tolérance en matière d’alcoolémie au volant leur sera peu favorable. Fini la petite bière après le boulot avant de rentrer à la maison. En cas de contrôle, l’alcootest devra indiquer un taux de 0.00 ‰, sous peine d’amende pour les petites infractions voir de retrait de permis si le taux dépasse les 0.5 ‰. Une mesure controversée mais obligatoire selon Chan-Narry Tornay, responsable communication et chef de l’apéritif de la police cantonale : “Les statistiques le prouvent, les Sub’ (NDLR: Subaru) font beaucoup plus d’accidents que les autres bagnoles.”

Pour les automobilistes et une partie de la population, la guerre est déclarée. De nombreux internautes ont fait part de leur mécontentement suite à la discrimination envers un symbole aussi culte en Valais. L’association faîtière des utilisateurs de Subaru Imprezza (l’AFUSI) est déjà montée au front en menaçant d’organiser une manifestation gigantesque dans la capitale valaisanne. De nôtre côté, l’Alcazar se mobilise également pour défendre les utilisateurs de Subaru. Nous avons lancé une pétition tout à l’heure que vous pouvez trouver ci-dessous :

http://www.activism.com/fr_CH/petition/non-la-nouvelle-loi-discriminatoire-envers-les-utilisateurs-de-subaru/195357

Plectrude Pellouchoud

Une pensée sur “[Alcool au volant] Tolérance zéro pour les conducteurs de Subaru !

Commentaires fermés.