trentenaire

[Week-end] Fred, 38 ans, se réjouit d’aller fêter au « Rouge et Blanc » avant de « descendre en bas au Brasilia »

Gêne génération. Employé dans une entreprise de télécommunication, Fred a appris ce lundi qu’il sera l’heureux bénéficiaire d’une promotion dès la fin du mois. Transit de bonheur, ce travailleur acharné a décidé de célébrer la nouvelle par une sortie en ville de Sion ce week-end. Témoignage.

Fred trépigne d’impatience. « Vous ne vous rendez pas compte, mais ça doit faire une quinzaine d’années que j’ai plus mis le nez dehors le soir ». À peine a-t-on fini de lui annoncer que le « Rouge et Blanc », comme le « Brasilia » sont depuis belle lurette portes closes, qu’il s’écroule de rire. « T’imagines ? », martèle le trentenaire en sautillant sur place.

« Samedi, ce sera le mirabilis »

Non content d’à nouveau se sociabiliser le vendredi, Fred anticipe d’ores et déjà son lendemain de la veille. « Si je tiens encore sur mes pattes le samedi, ce sera le mirabilis ». Il évoque volontiers son « petit côté aventurier ». « Aller jusqu’à Conthey pour se défouler au dancing, ça me fait pas peur ». Et si l’ambiance laisse à désirer, le joyeux luron a même songé à une alternative. « On ira à Sierre, parce que là-bas, ça bouge un max ».

Caliméro Fournier

Une réflexion au sujet de « [Week-end] Fred, 38 ans, se réjouit d’aller fêter au « Rouge et Blanc » avant de « descendre en bas au Brasilia » »

  1. Ping : [Week-end] Fred, 38 ans, se réjouit d’aller fêter au « Rouge et Blanc » avant de « descendre en bas au Brasilia » – blogduvalais.ch

Les commentaires sont fermés.