student-1647136_640

[Témoignage] Un étudiant valaisan nous raconte sa première semaine d’université

« Pas mal de stress pour me mettre en route à l’uni », c’est cette phrase qui marque le début de notre entretien. Edmond, jeune étudiant contheysan vient de commencer son master en finance à l’Université de Lausanne. Selon lui, la première semaine est presque autant stressante que celle des examens.

Ces allégations ont naturellement interpellé le très occupé journaliste de l’Alcazar, Germain Bornet, qui a donc évidemment demandé à Edmond, en quoi cette première semaine était stressante.

Voilà sa réponse :

« La première semaine, c’est la semaine qui définit si tu vas passer un bon semestre ou pas. C’est la semaine qui va dire si tu vas pouvoir rentrer au pays tranquille le mercredi soir, ou le vendredi à 6h du matin si y’a une soirée de l’AUVAL. Le plus dur, c’est vraiment de manier les horaires, pour ne jamais commencer avant midi surtout le mardi, parce que le lundi soir y’a les soirées de la CUV à Fribourg.
Il faut aussi bien choisir les cours, même si l’horaire est plus important que le cours en lui-même.

Le deuxième facteur important, c’est de savoir que quelqu’un pourra prendre des notes à ta place pendant le cours. Comment est-ce que tu peux retranscrire des paroles incompréhensibles d’un professeur, alors que tu as la possibilité de glander sur Facebook ou jouer sur ton ordi pendant le cours? « 

Naïf, Germain lui demanda ensuite, s’il se faisait du souci pour les examens. Le fou rire d’Edmond ne pouvant plus s’arrêter, notre journaliste dut cesser l’interview.

Germain Bornet, pour l’Alcazar

Une réflexion au sujet de « [Témoignage] Un étudiant valaisan nous raconte sa première semaine d’université »

  1. Ping : [Témoignage] Un étudiant valaisan nous raconte sa première semaine d’université – blogduvalais.ch

Les commentaires sont fermés.