16147241572_b15eb7cf3d_z

[Scoop] un chalet de luxe hors normes puisqu’il les respecte

Plus de six mois de recherche. C’est le temps qu’il a fallu à notre enquêteur Jimmy Micheloud pour trouver LA perle rare: un chalet de haut standing en tous points conforme à la loi. Cette rareté se trouve quelque part dans le val de Bagnes et son propriétaire a accepté de nous ouvrir ses portes. Plans à la main et accompagné de deux architectes, Jimmy Micheloud est revenu convaincu à la rédaction: la résidence de luxe est conforme à la mise à l’enquête, elle suit les plans initiaux, respecte les règlements de construction, la LAT et la Lex Weber. Comment est-ce possible? «En fait je suis un ancien footballeur originaire de Corée du Nord. En 2010, je me suis rendu en camp d’entraînement à Anzère avant la Coupe du Monde en Afrique du Sud. J’en ai profité pour fausser compagnie à la sélection», témoigne le propriétaire qui préfère rester anonyme. S’il a donc suivi scrupuleusement les règles, c’est plus par habitude que par conviction. «Dans mon pays, on vous apprend à filer droit mais, si c’était à refaire, je me laisserai convaincre par les promoteurs… », révèle le nord coréen.

 

Comment ça, notre perle rare a des regrets… !?! «Oui, respecter la loi m’a pris un temps fou. J’ai tout d’abord été harcelé par des promoteurs qui me proposaient des projets plus farfelus les uns que les autres. L’un d’eux m’a dit: on peut facilement ajouter quelques étages en douce. Mais un chalet de sept niveaux dans une station, j’ai trouvé que ça faisait un peu prétentieux. Un autre voulait me convaincre d’installer un jacuzzi pour chiens dans les sous-sols. Si au moins cela attendrissait la viande… » Les sollicitations ont surgi de toute part. «Architectes, promoteurs, maçons et même les employés communaux ont tenté de me convaincre de tricher un peu. On m’a proposé de transformer ma buanderie en bowling mais c’est pas très pratique pour faire la lessive non?», lâche dépité le propriétaire qui n’aime pas revenir sur ses péripéties. Péripéties qui se sont soldées par une décision autant courageuse qu’originale. «Au final, j’ai acheté une boîte de Lego Creator, la 4956 pour être exact et j’ai suivi les plans pour bâtir ma maison…Tout simplement.»

Barthélemy Mivelaz