[Pénurie d’abricotine] Nos 7 conseils pour ne pas souffrir de la disette à venir

La distillerie Morand nous a récemment appris la terrible nouvelle, l’entreprise valaisanne est en rupture de stock d’abricotine, suite aux mauvaises récoltes d’abricots et cela jusqu’à la fin de l’automne. L’offre va se raréfier, et les fidèles consommateurs se verront priver de leur digestif favori. Pour beaucoup de Valaisans, il est inconcevable de ne plus siroter cette eau de vie pendant 4 ou 5 mois.
C’est pourquoi, après de longues recherches, l’Alcazar vous propose des solutions pour éviter de souffrir de la disette.

  1. Se ruer sur les dernières bouteilles encore disponibles en magasin, même s’il faut aller les chercher dans les commerces les plus reculés. Ne pas hésiter à faire plusieurs heures de route, le jeu en vaut la chandelle.
  2. Acheter le plus de bouteilles possibles au marché noir avant que les prix ne grimpent trop, plus l’offre est rare plus le prix est élevé.
  3. Se rationner pour ne pas se retrouver sans réserve dans 1 mois. Par exemple, il est judicieux d’éviter le café-abricotine du matin quitte à commencer la journée moins en forme.
  4. Ne pas en proposer à ses invités ou amis comme digestif. En temps de crise, c’est chacun pour soi.
  5. Quand du précieux liquide est offert, essayer d’en recracher une partie dans une fiole préalablement cachée dans la poche. Pour cela ne pas hésiter à boire à grosses gorgées.
  6. Se ruer sur les substituts avant qu’il ne soit trop tard. En effet, la rareté de l’abricotine va amener beaucoup de monde à consommer des substituts, donc il est préférable d’en acheter beaucoup au cas où les stocks s’épuiseraient. Ne soyez pas trop difficile, la Williamine ou la liqueur de coing pour quelques mois peuvent faire l’affaire.
  7. Pour les téméraires qui font le carême de l’alcool, le déplacer au mois de septembre, afin de faire baisser la consommation et économiser la liqueur.

 

Soyez courageux dans cette épreuve,  la rédaction de l’Alcazar partage votre douleur.

Germain Bornet

Une réflexion au sujet de « [Pénurie d’abricotine] Nos 7 conseils pour ne pas souffrir de la disette à venir »

  1. Ping : [Pénurie d’abricotine] Nos 7 conseils pour ne pas souffrir de la disette à venir – blogduvalais.ch

Les commentaires sont fermés.