23620594739_17af31de00_z

[Infrarouge] Le débat entre les partisans de la carafe gratuite et les anti-radins dégénère

Le traditionnel débat hebdomadaire d’infrarouge s’est déroulé hier soir non sans un brin d’action. Habitués aux colloques remplis d’animosité entre les intervenants, les téléspectateurs ne s’attendaient surement pas à ce que le débat dégénère totalement au point de couper le direct.

Il n’a pas fallu grand chose pour que la discussion s’envenime hier soir dans les studios de la RTS. Le thème de l’émission Infrarouge en ce début octobre était « Faut-il faire payer l’eau du robinet dans les restos ? » Une fois de plus, le Valais était directement concerné par les palabres suite au tollé qu’avait provoqué un restaurant de la région martigneraine en facturant sa carafe d’eau 10 francs. Du côté des partisans de la gratuité, on retrouvait Gustave Dépraz de la Jeunesse Socialiste Vaudoise, ainsi que Rhubarbe Jaquet, clébard mondialement connu à la place de la Riponne à Lausanne. Pierre-Marie Remondeulaz, du Parti Libéral Radical de Monthey et Dédé Baillifard, restaurateur à la Croix Fédérale de Liddes garnissaient quant à eux le camp des opposants.

Si le débat avait bien débuté, il aura suffi d’une remarque de Gustave Dépraz sur l’arrogance de certains restaurateurs valaisans pour que le cocktail explose. « Salopards de socialos, vous voulez juste nous pomper notre fric » s’insurge  alors Dédé Baillafard. Après un échange d’amabilités virulents, le restaurateur lance son verre de vin (NDLR: il avait refusé qu’on lui serve de l’eau pendant une semaine de comptoir) au visage du jeune socialiste. La bagarre éclate subitement. Plusieurs minutes seront nécessaires pour interrompre l’échauffourée, le service de sécurité de la tour de la RTS étant même réquisitionné.

Le bilan des blessés demeure léger : un œil au beur noir, quelques égratignures, une patte cassée ainsi qu’une légère infection galeuse. En revanche, l’image des intervenants restera sauvagement écornée. En cette période électorale, nul doute que tant le PS que le PLR se seraient bien passé de cet incident à une heure de forte audience.

Darius Chevrier

Une réflexion au sujet de « [Infrarouge] Le débat entre les partisans de la carafe gratuite et les anti-radins dégénère »

  1. Ping : [Infrarouge] Le débat entre les partisans de la carafe gratuite et les anti-radins dégénère – blogduvalais.ch

Les commentaires sont fermés.