[Foire du Valais 2020] Une «Edition limitée» à 2 mgr dans le sang pour chaque participant

Tirer un trait définitif sur l’édition 2020 de la Foire du Valais? Les organisateurs ne pouvaient s’y résoudre. «Après l’annonce du report de la 61e édition, nous nous sommes un peu lâchés pour décompresser. On a fini au Sunset et sur un coin de table, on a signé un contrat en s’engageant à tout de même organiser une manif’ cette année», nous explique Pascal-Christophe Giroud, membre du comité. Passé le mal de crâne, les organisateurs se sont donc mis au travail.

Des broutilles au niveau sanitaire

Très tôt, une première rencontre avec les autorités de la Ville et la task-force cantonale «Covid-19» a été agendée. «Tout a été plus simple que ce que l’on imaginait niveau mesures sanitaires. On a évidemment dû abaisser le nombre d’entrées à 1’000 et prendre quelques dispositions pour assurer le suivi des participants… mais pour nous, c’était des broutilles.» En quelques jours, «l’Edition limitée» de la Foire du Valais 2020 était donc sur pied. Mais contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, cette désignation n’est pas liée à la réduction du nombre d’entrées. «Non, pas du tout, mais ça aurait été une bonne idée», lâche Pascal-Christophe Giroud. «Cette édition sera plutôt limitée au niveau de la consommation d’alcool.»

Lâcher les fauves

La police cantonale ayant également pris part aux rencontres entre organisateurs et comité, une mesure supplémentaire a été instaurée. «Les participants n’auront pas le droit de dépasser les 2 mgr d’alcool dans le sang cette année. Les forces de police veulent éviter d’être dépassées par les évènements. On sait très bien que tous ces Valaisans, restés chez eux pendant de longs mois, ça peut faire des dégâts.»