Sam Chenennou

[Drame] Val d’Hérens, une serveuse française molestée après avoir servi une Calanda

C’est en ce mercredi 21 septembre, sur le coup des 9h du matin que s’est produit l’incident au café de la place d’Evolène. En effet, la nouvelle serveuse, d’origine alsacienne, Vanessa s’est fait attaquer par deux habitués sans raison apparente. Le patron, Stany, qui à ce moment-là était parti prendre le café amélioré dans un bar concurrent, nous affirme qu’il avait interdit à sa nouvelle recrue de servir de l’alcool avant d’avoir fini sa période d’essai.

Or, le patron absent, la jeune serveuse s’est retrouvé seul face à deux habitués, qui ont été très insistants pour avoir leurs bières afin de bien débuter la journée. L’Alsacienne, voulant bien faire, a décidé de servir les deux indigènes qui devenaient de plus en plus impatients. La commande des deux énergumènes était identique : “une blonde”. Vanessa s’exécute en tirant deux bières blondes pression « Calanda ».

C’est au moment où elle pose les rafraichissements sur la table que les choses se sont gâtées. Un des deux clients a saisi sa canne et a commencé à frapper la pauvre femme qui tentait de se protéger avec son plateau, tandis que l’autre complice essayait de lui faire un croche-patte avec ses bretelles. La scène dura plusieurs minutes sans que personne dans le bistrot ne bouge le moindre doigt. À son retour, le patron comprit rapidement ce qui s’était malheureusement produit.

Des témoins de la scène nous ont rapporté dans un français approximatif “L’erreur, autant grave soit elle, ne justifie pas de telles violences”. Stany, lui, ne peut que faire un triste constat : “Je sais qu’elle a voulu bien faire, mais je ne pourrai pas payer ses frais d’hospitalisations ni ses jours d’arrêt, étant donné qu’elle a commis une faute très grave, si elle avait attendu d’être formée comme il faut, elle aurait servi une Blonde 25 et il n’y aurait pas eu de problème”.

La victime, elle, abasourdie ne pense pas poursuivre son expérience valaisanne après cette malheureuse aventure.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident a lieu dans les vallées latérales de la rive gauche. L’État a d’ailleurs interdit aux restaurateurs d’utiliser du chasselas vaudois, pour les cuissons, car si par erreur il était servi en apéritif, les conséquences seraient bien plus graves.

Germain Bornet

Une réflexion au sujet de « [Drame] Val d’Hérens, une serveuse française molestée après avoir servi une Calanda »

  1. Ping : [Drame] Val d’Hérens, une serveuse française molestée après avoir servi une Calanda – blogduvalais.ch

Les commentaires sont fermés.