9513749014_da270cf0f0_o

Déçu que son texte en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles ne récolte que 8 « j’aime », il décide de rejoindre Daesh pour se venger

Geoffray Moeyaert avait tout pour bien faire. Et pourtant aujourd’hui il a tout quitté pour rejoindre l’Etat Islamique. Revenons sur ces 24 dernières heures rocambolesques.

Comme tous les jours, Geoffray se lève à 8h30, prend son petit-déjeuner et part en direction de l’Université de Liège pour assister à ses cours de français dans sa faculté de Lettres. Rapidement, il apprend la terrible nouvelle des attentats de Bruxelles. Choqué et attristé, le Belge de 22 ans broie du noir toute la matinée. Il profite de la pause de midi pour rédiger un message de soutien aux victimes des attentats. Tout en ingurgitant un sandwich triangulaire, Geoffray enchaine les figures de style en utilisant des mots savants qui démontrent sa supériorité. En moins d’une heure, il nous gratifie d’un superbe message émouvant. Fier de lui, l’étudiant publie immédiatement un nouveau statut sur son réseau social favori. Les heures passent, mais le message semble passer inaperçu dans le fil d’actualité de ses 437 amis.

Mardi soir 20h00. Plusieurs heures ont déjà passé depuis la publication du roman. Et pourtant le compteur des « j’aime » n’affiche que huit. Huit ridicule « j’aime ». Ce qui ne devrait être qu’anecdotique devient dramatique pour le Belge. Profondément déçu de ne pas avoir fait pleurer, de n’avoir pas créer de buzz ou de ne pas avoir reçu de message de la gent féminine, Geoffray devient tendu. En quelques minutes, sa frustration atteint son paroxysme. En deux ou trois clics, il se retrouve à consulter des vidéos de propagande de l’auto-proclamé État Islamique. Seulement une dizaine d’heures après avoir user de ses talents de journaliste en herbe pour invectiver Daesh et consorts, Geoffray se découvre de la sympathie pour les discours des terroristes. Il n’en faudra pas plus pour l’apprenti djihadiste pour tout quitter et tenter sa chance en Syrie.

Raoul Rapillard