Archives pour la catégorie Innocent Dubuis

Dahu_by_Philippe_Semeria

[Zoo des Marécottes] Le rhônasson et le dahu rassemblés dans le même enclos

A l’heure des premiers flocons de la saison, Le zoo des Marécottes présentait hier son nouvel enclos pour le printemps prochain ainsi que ses futurs et non moins étonnants résidents.

Deux espèces célèbres cohabiteront dans cet enclos. Le premier animal n’est nul autre que le célèbre dahu, qui a été capturé par les douaniers alors qu’il essayait de passer la frontière entre le val d’Aoste et le val d’Hérens. Son aspect étrange réside dans le fait qu’il dispose de deux pattes avant très courtes, lui permettant d’être très stable quand il gravit les pentes montagneuses. Il sera certainement la nouvelle coqueluche du zoo des marécottes, détronant les ours noirs qui attiraient la grande partie de l’attention depuis leur arrivée.

Le deuxième animal bien moins célèbre, le rhônasson, animal en voie de disparition, est originaire de la Vallée du Rhône. Espèce menacée et élevée au rang de mythe, elle est une des emblèmes du Valais en figurant même dans l’hymne mythique de ce canton.

“ Quel est ce pays merveilleux, que je chéris, où je suis né? Où l’Alpe blanche jusqu’aux cieux élève son front couronné !

Vallée où le Rhônasson court, noble pays de mes amours, C’est toi, c’est toi, mon beau Valais ! Reste à jamais, reste à jamais, le pays de mes amours !”

« Les deux animaux sont très complémentaires et n’auront pas de peine à vivre ensemble » selon les dires du directeur du parc. Ce dernier a veillé à ce que les spécimens soient de sexes différents et espère donc voir la naissance d’un croisement unique entre ces deux bêtes alpines.

Ces deux animaux s’adresseront à deux publics bien différents, le dahu attira les foules et les enfants alors que le rhônasson, animal plutôt laid, passionera les zoologistes du monde entier.

Après le succès engendré grâce à son couple de lynx Petruschka et Alex, ces nouveaux animaux laissent entrevoir encore de belles années au zoo le plus haut d’Europe.

Innocent Dubuis

Bjorn S..

[SCOOP] le château de Tourbillon sera détruit

Construit à la fin du 12ème siècle et ravagé par les flammes lors d’un incendie en 1788, le Château de Tourbillon est depuis lors en ruine et coûte plusieurs centaines de milliers de francs d’entretien par année repartis entre les finances de la commune de Sion et du Canton du Valais.

Dès lors et face aux difficultés financières que subit actuellement le canton, le conseil municipal a dû se résoudre à abandonner l’entretien du château.

Du côté de l’office du tourisme, tout le monde est satisfait de cette décision. Voulant garder l’anonymat, un employé déclare : “Je dois avouer que c’est un soulagement, chaque jour plusieurs visiteurs me demande que font ces restes de mur sur une si belle colline et en face d’une si magnifique basilique. Durant la dernière période estivale, moralement atteint, j’ai dû prendre un congé maladie de trois semaines à force de répondre a ces mêmes questions qui plus est souvent posées de manière agressive.”

Acceptée et soutenue à l’unanimité, la destruction qui ne devrait durer que quelques minutes aura lieu en juin 2016. Afin que la population puisse dire “Adieu” à son château une soirée exclusive de Sion en Lumière sera organisé le samedi 21 mai 2016.

Durant cette même année, une votation populaire permettra aux sédunois de statuer sur l’avenir de la colline de Tourbillon. 3 projets ont déjà été retenus :

  1. Le développement d’un centre aquatique
  2. La construction d’un hôtel de luxe financé par l’Arabie Saoudite
  3. La création d’un parc éolien  

Contacté par fax, le conseil communal saviésan, nous a avoué être inspiré par la démarche de ses homologues sédunois, et  abordera l’avenir du Château de la Soie lors de sa prochaine rencontre.

Innocent Dubuis