[Affaire CMA] Radovan Vitek souhaiterait que Crans-Montana quitte le Valais d’ici 2020.

Le Temps nous apprenait il y a quelques jours que CMA avait décidé de quitter le fameux Magic Pass. En effet, selon les dirigeants de CMA, l’offre du Magic Pass aurait créé une surcharge du domaine durant la haute saison et n’apporterait aucune amélioration de la fréquentation durant la basse saison.

A l’interview, Philippe Magistretti avoue à demi-mot que les pauvres sur ses pistes ça ne l’intéresse pas vraiment, « Abercrombie ne fait pas d’habits pour les gros, nous ne faisons pas des pistes de ski pour les pauvres et franchement voir des vestes Quechua sur notre domaine ça m’horripile…». Le ton est donné…

Suite à l’officialisation du départ du Magic Pass, Crans-Montana a lancé une bouteille à la mer afin de pouvoir créer une offre combinée uniquement avec des stations de « haut standing ». Pour l’instant, aucune station valaisanne n’a répondu à l’appel du pied de la station du haut-plateau de quoi soulevé certaines interrogations parmi la direction de CMA.

Contacté par minitel, Radovan Vitek déclare « Crans-Montana n’a rien à faire en Valais, plusieurs stations du Tyrol ainsi que plusieurs prestigieuses stations françaises sont ouvertes à créer des synergies afin d’offrir un abonnement le plus inaccessible possible au grand public.». L’homme d’affaire et actionnaire majoritaire de CMA conclue « Le ski à Montana doit devenir moins accessible qu’un voyage sur la lune, et pour cela il n’y a pas le choix nous devons quitter le Valais. Si nous n’arrivons pas je ferai de Montana un domaine privé ou seulement mes proches pourront y skier ».

 

Innocent Dubuis